Ce membre a des photos invalides ?

   
contacter    noter    photos    dédicass    autres    mettre à jour
02 juin 2013
(dernière connexion)   23:55:39

kal!b@an
On est toujours le con de quelqu'un... Mais mon voisin le sait pas =d
femme, hétérosexuelle, célibataire.

Non connecté
Idle: 1968j 08h 13min 44s
27 ans
Photo précédente / suivante  
LocalisationThionville (France, dép. 57)
INSTITUT UNIVERSITAIRE DE TECHNOLOGIE   Yutz
Qui d'autre de ce bahut ?
Divers
Né le : 11 mai 1991
Inscrit le : 12 avril 2008 21:51:21
Ultramembre : non
Moyenne : 9,63/10 (451 votes)
aime
Un café bien noir et une bonne clope
L'Afrique! <3
La musique
La simplicité
Rire =D (normal =) )
déteste
La superficialité
La niaiserie
Les prises de tête -_-'
Tout ce qui touche à l'intolérance (donc racisme inclus)
Le manque d'ouverture d'esprit
musique <3
Mafia k'1 fry
Iam
Lim
Iron sy
Arsenik
Tlf
Youssoupha
Seth gueko
Ntm
Intouchable
---
Bob marley
Damian marley
Steel pulse
Dub incorporation
Max romeo
Matisyahu
Sebastian sturm
Raspigaous
Daddy yod
Gentleman
---
Saik
Admiral t
Samx
Daly
Straika d.
Krys
Tiwony
Fefe typical
---
Deftones
Ill niño
Pleymo
Enhancer
Blink 182
Drowning pool
Indochine
Lostprophets
Noir désir
The police
The offspring
U2
---
Morcheeba
Sneaker pimps
Wax taylor
Tricky
Le peuple de l'herbe
sa musique

(cliquez ici si ça ne marche pas)
Hymne a la racaille
ses amis
o0o lïlï o0o
teufboy'z
yac-k
Si j’rappe ici c’est pour les gars d’ la téci d’la demi
Y’ s’passe quoi mafia k’1 fry ?
Qu’est ce tu crois ? Si j’rappe ici Qu’est ce tu crois ?

J'AURAIS VOULU ETRE UN ARTISTE, MES COUILLES J'AURAIS VOULU ETRE UN MEC RICHE
Lorsque je m’adresse au public faut pas qu’je triche
S’ils veulent s’rendre compte de la tâche qui leur incombe
Moi j’reste de ceux dont on dit qu’ils ont gâché leurs possibilités
J’ai du mal à comprendre il a donc fallu qu’ j’me venge
Que j’ferme les yeux sur la douleur qui écrase les miens
L’éternel combat du quotidien,
La lutte par tous les moyens pour accéder aux moyens d’réussir
Et tu veux qu’j’te dise le pire c’est
Qu’entre violence et souffrance à ce jour j’suis coincé
Mais ainsi soit il j’ai fait mes choix et aussi hardcore qu’ils soient
J’fais preuve de ma foi et n’collabore pas avec l’État
Vie hardcore entraîne textes hardcores
Narrateur des derniers temps
Grave les événements du moment sur ton papier
Mes signes authentifient ta sincérité
J’viens t’citer l’utilité du don qu’tu as hérité
LE SUCCES PREMEDITE N'EST PAS MERITE
Quand tu as déserté ta cité abandonné les déshérités
Evité à l’aube du jour dernier
D’empêcher les gens de faire preuve de réflexion
Tout cela parce qu’en c’moment j’suis sous la pression.
J’ ai bien l’impression qu’volontaire est l’ aboutissement
Sachez qu’en c’qui m’concerne comme dans le passé j’suis sous conviction
Le pera j’suis tombé dedans c’la d’puis trop longtemps
J’t’explique en deux trois temps
Dix ans et maintenant disons qu’ avec Teddy, Dj Mehdi et Rocco Siffrédi
On détient le crédit qui nous revient mais ceci on t’ l’ avais prédit
Si les médias veulent nous diffuser
Ils diffuseront du Idéal, jusqu’au bout j’resterai vrai
Combien de portes nous ont claqué au nez
J’ai compris qu’plutôt qu’frapper fallait mieux les faire sauter
Sachez qu’chez moi les étapes se grimpent une à une
Tu t’accroches à c’que t’as
TU BAISSES PAS TON FROQUE POUR DES THUNES!
Quand le bitume, l’amertume me consume,
C’est toute une génération qui est noyée par la fume.
NOTRE VIE C'EST L'ETERNELLE CONQUETE DU RESPECT
C’est cotoyer la violence dans tous ses aspects
Dois je avouer ne pas être le plus faible ni le plus fort
Avoir cotoyé la peur si toi jamais c’est qu’ t’es un mec en or !
OR L'ARGENT FAIT COURIR MES FRERES DANS TOUS LES SENS
Attise leur jalousie et décuple leur arrogance
Personne veut céder, accroché à c’qu’on croît posséder
Ai été jusqu’à décéder c’qu’a té-sau comme des pédés.
On s’blesse, on s’teste histoire d’montrer sa valeur
Mais tant qu’ ma famille ne s’ra pas à l’abris
J’connaîtrai pas ma valeur
J’remercie dieu si mon esprit s’éveille
Aujourd’hui veille sur les miens
Que de ma plume s’échappent des merveilles.
A ton réveil n’oublies pas qu’ le « chétan » veille
Pour qu’a chaque lever d’soleil
Tu sois pire qu’ le jour d’la veille.
Ai la peau cédé ceux qui a ce jour ont trahi
Le IDEAL J aigri par la jalousie
Ainsi pour ceux qu’ont cru qu’ j’n’étais pas issu d’ la « zèremi »
Aujourd’hui j’ai écrit originaire d’Haïti
Si j’rappe ici à c’jour c’est qu’ c’est ma dernière chance
Eviter un tragique parcours, ne pas être battu par la France
Ma famille étant en danger j’risquerai d’me transformer
D’rentrer dans le vif du sujet sans me conformer à vos lois
Ici je pousse mon dernier cri
Avant que mes victimes poussent elles aussi leur dernier cri.
De mes textes, mes œuvres pleuvent mes larmes et mon sang.
Conscient que dans ma vie tu fais maintenant irruption
A chaque moment m’attire l’aimant j’te fais part de mes tourments
Si j’te ment, naturellement, la mort m’attends au tournant
En attendant j’colporte la vérité avec mon stylo
Salit un papier de mes pensées et assemble des mots
Puis il s’trouve que ces mêmes mots riment, assassinent
Le signe d’une époque où domine la drogue le sexe et le crime
Que je signe j’fais plus ça pour l’plaisir
Mais pour l’amour du hip hop
J’m’en bats les couilles pour tout t’dire
Combien d’ fois j’ai monté d’grade du haut des tours de béton
Quand je passais à l’action les flics à l’intersection
« Quéplan » et selon ma superstition
Ma progression fût scintrée par l’œil des gens forcément
Les inconvénients quand on en devient public
Excite fait des fans mais également des fanatiques
J’veux pas être le favori des dingues ni celui des baltringues
Que dieu m’en soit témoin j’veux être celui des gens biens.
Et souviens toi que quand tu m’vois faut m’laisser passer mon ch’min
AFIN QU'TU COMPRENNES BIEN PAS D'ETRE HUMAIN AU D'SUS D'L'ETRE HUMAIN
Sâchez que mes fautes sont grâves et que mes défauts sont larges
J’arrive en éclaireur même si mon cœur est en nauffrage
Je titube la musique vascille je navigue
Entre violence et souffrance ma douleur m’intrigue.
J’suis pas là pour faire le Zoulou
J’porte le rap dans l’cœur pas dans les sappes
J’suis pas là pour faire le Zoulou
J'entends des chiens hurler à ma porte
Chaque jour ronge mes jours
Conséquences ou destin, faut qu’j’vive
Les larmes dans les yeux
Apporter des jours meilleurs aux miens changer leur quotidien
Leur tendre la main le cœur sur la main moi j’représente
C’est tout c’qui m’reste.
De mes textes et mes œuvres pleuvent mes larmes et mon sang
NE COMPRENDRONS QUE CEUX QUI DOIVENT COMPRENDRE
Ne comprendront que ceux qui doivent comprendre
Si j’rappe ici c’est pour les gars d’la téci
J’suis pas là pour faire le Zoulou
Si j’rappe ici c’est pour les gars d’la téci
Ceux qui m’ont toujours épaulé
C’est pour mes frères en prison
J’suis pas là pour faire le Zoulou.

Dernière modification : 17/05/2009 22:06:22

Actions
Voter pour kal!b@an
Contacter kal!b@an
Voir ses 4 photo(s)
Voir ses 1 dédicass
Voir ses fichiers
Ajouter dans vos amis
Rapport d'abus